Cérémonie d’ouverture des JO de Londres 2012

Cérémonie d’ouverture des JO de Londres 2012

Hier soir, comme des millions voire des milliards de personnes, j’attendais impatiemment la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Enfin nous allions savoir ce que nous avait préparé les anglais. C’est la troisième fois que Londres accueille les JO d’été (en 1908, 1948 et 2012). Le spectacle intitulé The Isles of wonder, traduisait « Les îles féériques », s’est déroulé au stade olympique de Londres et a été réalisé par Danny Boyle (réalisateurs de : Petits meurtres entre amis, Trainspotting, Slumdog Millionnaire…) et avec la participation de quelques milliers de personnes et bénévoles.

La première partie ne m’a pas vraiment convaincue. Un clip parcourant Londres en hélicoptère de manière saccadée m’a donné mal au cœur et les tableaux mis en scène dans le stade étaient sombres, retraçant le passé de l’Angleterre jusqu’à l’ère de l’industrialisation, des grèves (oui eux aussi!)… Je dois bien avouer toutefois que le décor était impressionnant.

Passé cet instant sur l’histoire anglaise, les anneaux olympiques sont lancés dans le ciel crépitant de milles feux !  Il est temps de passer à l’humour anglais et à leur musique pop rock.

On commence par l’apparition de Mary Poppins et une allusion à Harry Potter pour calmer les cauchemars d’enfants… Ces personnages qui font que l’Angleterre est une nation aimée et parfois enviée.

Nous avons droit à une belle vitrine de ce pays avec des vidéos qui mettent en scène la reine, James Bond et les chiens de Buckingham Palace ou encore Mister Bean qui sont des réussites de cet humour so British…

Puis, il est temps de faire la fête. On monte le son pour écouter et danser sur les tubes des Beatles, des Rolling Stones, des Who, de Blur, des Arctic Monkeys, des Sex Pistols…

La playlist de la cérémonie d’ouverture de Londres 2012 :

Il est enfin temps de passer au sport ! Avec l’arrivée des sportifs. Comme à chaque défilé, nous apprenons de nouveaux pays en remarquant leurs tenues qui sont tantôt traditionnelles, tantôt spécialement conçues pour l’occasion. J’attends avec impatience de voir nos Frenchys vêtus par adidas avec Laura Flessel comme porte drapeau et dans le cortège, Teddy Riner, Tony Estanguet, Julien Absalon, Jo-Wilfried Tsonga, Nikola Karabatic, Tony Parker…

A partir de ce moment-là, mes yeux se sont fermés… Je ne saurais que le lendemain, qui a allumé la flamme. Les paris allaient bon train, mais personne n’avait certainement pensé à ces sept jeunes espoirs du sport anglais : Callum Airlie, Jordan Duckitt, Desiree Henry, Katie Kirk, Cameron MacRitchie, Aidan Reynolds et Adelle Tracey.

Le show de cette belle cérémonie d’ouverture se termine avec Paul Mc Cartney chantant « Hey Jude »

Vivement de retrouver nos sportif en haut des podiums !

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *