Manaudou Le retour

Passant les étapes d’un parcours sportif avec une étonnante fluidité et battant des records, Laure Manaudou est apparue comme une extra-terrestre à ses débuts. Son palmarès est particulièrement impressionnant, enchainant les médailles d’or :

  • Championne d’Europe en 2008 du 200m dos et du relais nage libre à Eindhoven…
  • en 2007, Championne du monde du 200 et 400m nage libre à Melbourne et championne de France du 200, 400 et 800 mètres nage libre, ainsi que du 50 et 100 mètres dos, 4×100 4 nages à Saint-Raphaël…
  • En 2006, Championne d’Europe en petit bassin sur 400 et 800 m nage libre et 100 m dos à Helsinki…
  • En 2005, Championne du monde du 400 mètres nage libre à Montréal…
  • En 2004, Championne olympique sur 400 mètres nage libre à Athènes…

Sous la pression médiatique, des entrainements et de son histoire amoureuse, Laure décide de laisser passer sa carrière sportive, pour se consacrer à d’autres priorités. Tantôt perçue comme immature, tantôt comme non-épanouie, Laure finie par dévoiler son côté femme.

Cette escapade en dehors de la natation, la rendue plus humaine. Menant sa vie loin du sport, Laure Manaudou se retrouve en maman épanouie, donnant naissance à Manon : fille également du nageur Frédérick Bousquet (elle a vraiment bon goût !).

Aujourd’hui, laure est une femme moderne qui veut mener sa vie de famille ainsi que sa carrière. Pas encore totalement régulière, elle a déjà montrée depuis sa reprise qu’elle peut aller loin, battant d’ores et déjà son record personnel sur 50 mètres (25″93) après 2 ans et demi d’arrêt.

On se réjoui de la retrouver dans les couloirs de la natation en femme accomplie.

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.