#WelcomeQuins, le Stade Français sait recevoir

#WelcomeQuins, le Stade Français sait recevoir

Alors que Ludo est de retour à Sotchi pour les Jeux Paralympiques, votre humble serviteur s’est dévoué pour répondre à l’invitation du Stade Français à rejoindre l’équipe dans sa « maison » du Stade du Saut du Loup, pour présenter à la fine fleur de la blogosphère rugby (dans le désordre, Arnaud, Pierre, Nicolas, OlivierMarius et nous) le dispositif mis en place pour la réception des Harlequins en Quarts de finale de la Amlin Challenge Cup à Jean Bouin le mois prochain.

Le teasing sur les réseaux sociaux a déjà commencé avec le hashtag #WelcomeQuins et le club lui même joue le jeu à fond avec la publication de sympathiques tweets à destination des Harlequins et de leurs supporters… Tout en invitant les fans du Stade à se mobiliser !

De quoi commencer à faire monter la sauce, d’autant que le Stade Français a réussi à « être suivi » sur Twitter par les Harlequins. La campagne se décline donc sur le thème de l’image légèrement écornée  de l’hospitalité parisienne… Rien de mieux donc pour tordre le cou à ces chimères que de TRÈS BIEN recevoir nos chers voisins anglais !

A grand renfort de communication sur les réseaux sociaux et les blogs les plus concernés du rugby, c’est donc aussi aux supporters que le Stade Français lance un message fort pour leur soutien et leur présence le 4 avril à Jean Bouin. Un stade bien plein est toujours le meilleur moyen de faire passer des messages à ses adversaires !

L’accueil chaleureux n’est d’ailleurs pas réservé aux Quins puisque nous avons nous aussi pu tester l’hospitalité du Stade Français ce midi dans leur antre du Stade du Saut du Loup… Après la bière de l’amitié à 11h30 avec Gonzalo Quesada et son staff, nous avons pu profiter d’une séance personnalisée de coaching aux coups de pied avec Jeff Dubois, David Attoub, Anton Van Zyl et Laurent Sempéré. Un grand moment de partage d’expérience, de drops foireux, de vannes et autres gages plus ou moins exécutés… Et l’occasion pour les « gros » de prouver leur technique au pied. Autre grand moment.

 

 

Vivement le 4 avril, l’ambiance de feu à Jean Bouin prouvera le succès de cette opération. En tout cas, c’est tout le mal que l’on souhaite au Stade Français. Ça et la victoire !

Pour finir, un grand merci au Stade Français pour leur accueil et un autre à l’agence LAFOURMI pour l’organisation de cette rencontre 🙂

.

Ecrit par Guillaume

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *