La coupe du Monde c’est fini, snif …

Et oui, comme toutes les bonnes choses, la Coupe du Monde 2007 de Rugby est terminé. Depuis 1 mois et demi, on s’était habitué à voir ces mauls pénétrants, mêlée, drop, essais et autre pénalités !

Que va t’il rester de cette édition 2007 ?

Montée en puissance des « petites » équipes

Au delà de cette incroyable équipe d’Argentine, ce mondial aura vu l’émergence des Fidji, Samoa et Tonga. Quel plaisir de voir jouer ces équipes qui ont un coeur énorme et produisent un rugby d’une qualité supérieure à certains pays européens.

L’Hémisphère Nord n’est pas mort

Tous les spécialistes s’accordaient sur une domination totale de l’hémisphère Sud avant ce mondial. Même si la France, en tant que pays organisateur, semblait pouvoir accéder aux demi-finales, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l’Australie faisait figure de favori.

L’Angleterre revenu d’on ne sait où mis tout le monde d’accord grâce à une défense de fer.

La défense en vedette

Autant le beau jeu fut mis en avant pendant les phases de poules, autant les défenses de fer et le jeu au pied dominèrent les phases finales.

Argentine

On a beau les voir tous les week end dans le TOP 14, on ne les attendait pas à ce niveau ! Demi finaliste … Quel beau parcours que celui des Pumas argentins.

Cette génération dorée emmenée par le « Général » Augustin Pichot a prouvé qu’avec une volonté énorme on peut déplacer des montagnes.

Mais on aurait tord de les cataloguer seulement comme une défense. Cette équipe compte dans ses rangs quelques uns des meilleurs joueurs du monde : Hernandez, Corleto, Pichot, Contepomi, …

Même si beaucoup de ses cadres vont partir en retraite, je pense qu’on reparlera très bientôt de cette équipe !

Succès populaire

Ce mondial est un énorme succés, le rugby en France est de plus en plus médiatisé entre autre grâce aux évènements créés par le Stade Francais, mais là on a vraiment franchi un cap !

Les billets se sont vendus comme des petits pains, une atmosphère de fête flottant dans toutes les villes.

TF1 peut aussi se frotter les mains, ils ont battus leurs records d’audience en s’approchant des scores du Foot.

En bref

L’Afrique du Sud est un superbe vainqueur et Bryan Habana mérite amplement son titre de meilleur joueur de l’année. C’est un excellent défenseur et ses contre attaques sont dévastatrices.

Perso j’ai eu la chance d’avoir des places pour Nouvelle Zélande / Italie et la demi finale Argentine / Afrique du Sud et dans les deux cas je me suis régalé. L’ambiance dans les stades était énorme et le spectable était dans les 2 cas au rendez-vous !

Vous avez déjà du comprendre que pour moi ce mondial restera un super souvenir, vous vous demandez alors peut-être pourquoi je ne parle pas de l’équipe de France ?

Pour moi elle est à sa place et ne mérite pas une simple ligne dans ce résumé mais un article complet pour analyser 8 ans d’ère Laporte.

Alors à bientôt et n’oubliez pas samedi, c’est la reprise du championnat de France !!

Ecrit par Ludo Bonnet

De retour dans le sud de la France, je continue de partager les différentes facettes qui composent le sport : de la pratique à la compétition qu'elle soit amateur ou professionnelle.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *